Commission paritaire salaires du 27.11

Sécu - Les grandes manoeuvres

 

LES GRANDES MANŒUVRES

 

Face à la perspective d’une journée de grève des salariés des Caf fortement suivie le 29 novembre, face à l’appel à la grève le 6 décembre des fédérations FO et CGT, l’UCANSS et le ministère ne peuvent plus ignorer le mécontentement des personnels de la Sécurité sociale.

 

La pétition portée par les cinq fédérations et quatre organisations de cadres et d’agents de direction exigeant la revalorisation de la valeur du point a été signée par 30 000 salariés.

 

Mais l'UCANSS persiste et signe dans sa volonté de ne pas répondre aux revendications du personnel et tente une opération de diversion en proposant, à signature avant la fin de cette semaine un protocole d'accord substituant à la prime de 150 euros soumise à cotisations sociales annoncée il y a quelques jours, un complément d’intéressement de 276 euros ce qui financièrement pour l’employeur représente exactement le même coût.

 

INACCEPTABLE

.Ce complément d’intéressement ne sera attribué qu’aux salariés en ayant bénéficié au mois de juin.

Il ne sera donc pas versé au jeunes embauchés depuis le 1er janvier 2007, ni à ceux qui pour diverses raisons n'auraient pas perçu de prime en juin au titre de 2006.

.Il sera bien sur proratisé pour les salariés à temps partiel.

 

Pourtant il se trouve des fédérations pour qualifier cette mesure de "proposition acceptable" comme la CFTC,  ou se féliciter que l'UCANSS "ait repris sa proposition à son compte" comme la CFDT et d'annoncer  sans honte que la RPN du 6 décembre sera ainsi consacrée aux salaires 2008. Les mêmes qui jurent le cœur sur la main que leur priorité reste la revalorisation de la valeur du point.

D'autres se taisent mais se tiennent prêts à signer.

 

 

DESOPILANT

 

Comment accepter que des "syndicalistes" considèrent qu'un "supplément de prime d'intéressement" distribuée de manière totalement inique présentent celui-ci (et l'intéressement d'une manière générale) comme une réponse  aux revendications salariales du personnel.

L'intéressement ce n'est pas du salaire, c'est "un mécanisme…de reconnaissance d'atteinte des objectifs"

L'intéressement n'est pas soumis à cotisations sociales (sauf la CSG) donc pour l'employeur  276 euros d'intéressement ne coûtent pas plus que 150 euros de prime.

Ressaisissez vous camarades et de grâce épargnez nous vos subtilités du type  "276 euros nets c'est un quasi doublement de la première proposition".

 

C'est exactement à ce jeu là que joue l'UCANSS en faisant un effet d'annonce et en abusant  les salariés.

 

La CGT avec FO les appelle à montrer leur volonté de ne pas se laisser berner, et à être en grève le 6 décembre.

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau