Communiqué des organisations syndicales de la Fonction publique

Communiqué des organisations syndicales de la Fonction publique

Les fédérations de la Fonction publique, CGT, CFDT, FO, FSU, UNSA, SOLIDAIRES, CFTC,
constatent que les deux revendications prioritaires, le pouvoir d’achat et l’emploi public, ne sont
toujours pas prises en compte par le gouvernement.
Face aux exigences d’augmentation de la valeur du point d’indice pour un réel maintien
du pouvoir d’achat pour tous, et de refonte globale de la grille indiciaire, sont évoquées
par le gouvernement des « mesures concrètes et ciblées » sur une partie des agents
de la Fonction publique.
Face aux exigences d’un service public de qualité et de proximité, répondant encore
mieux aux besoins de toute la population, basé sur des emplois publics statutaires, il
est répondu par le Premier ministre : « Moins de services, moins de personnels, moins
d’Etat », confirmé par la suppression de plus de 22 000 postes dans le projet de
budget 2008.
Devant le refus persistant du gouvernement de répondre aux exigences et face à ces reculs
inacceptables pour les personnels et les usagers, nos organisations considèrent que l’heure est
venue d’une riposte d’envergure pour obtenir satisfaction.
Dans la continuité de leurs démarches, les organisations appellent tous les agents des trois
versants de la Fonction publique (Etat, territoriaux, hospitaliers) à faire grève, à se rassembler
et à manifester le 20 novembre 2007 (jour du vote du budget à l’Assemblée Nationale) dans
toute la France, sur nos exigences en matière de salaires, d’emploi public, de défense du
service public, de ses missions et du statut de la Fonction Publique.

Ajouter un commentaire