fede cgt mines énergie

Régimes spéciaux: La CGT Mines-Energie appelle à la grève du 18/10

PARIS - La Fédération CGT Mines Energie, majoritaire à EDF-GDF, a appelé lundi à une grève le 18 octobre, avec les cheminots, pour protester contre la réforme des régimes spéciaux de retraite et la fusion Suez-GDF, a indiqué son porte-parole Maurice Marion à l'AFP.

"Nous appelons à la grève le 18 octobre contre la réforme des régimes spéciaux de retraite et la casse du service public avec la fusion Suez-GDF", a déclaré M. Marion à l'issue d'une réunion interfédérale des syndicats de l'énergie, qui n'ont "pas arrêté de position commune" lundi soir, a-t-il dit.

"Nous voulons nous opposer à la provocation du président sur les régimes spéciaux", a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la CGT mines-énergie, fédération qui a recueilli 53% des voix aux dernières élections professionnelles, a précisé qu'il serait reçu à deux reprises, avec la confédération CGT, par le ministre du travail Xavier Bertrand au sujet des régimes spéciaux, la concertation devant s'étendre selon lui jusqu'à mi-octobre.

Parmi les autres organisations syndicales, la CFTC a indiqué par communiqué qu'elle ne "ferait pas grève pour le moment sans connaître le contenu de la réforme".

"Nous considérons que nous avons des atouts à faire valoir avant, comme le fait que notre régime de retraite a déjà été réformé", a indiqué à l'AFP le secrétaire général de la CFTC des industries électriques et gazières (IEG) Dominique Villers, à l'issue de l'interfédérale à laquelle participaient également les fédérations FO et CFDT des IEG.

"Les fédérations des IEG ont des positions divergentes sur une action commune le 18, mais nous avons prévu de nous revoir après consultation de nos instances", a souligné M. Villers.

La CFE-CGC était absente de la réunion "pour des raisons de planning". La cinquième organisation, la CFDT, devrait faire connaître sa position plus tard.

Six fédérations de cheminots (CGT, FO, CFTC, Sud Rail, CGC et CFDT) ont appelé à une grève le 18 octobre, également pour protester contre la réforme des régimes spéciaux.

Dans le secteur de l'énergie, jusqu'à présent seule FO énergie-mines avait appelé dès la semaine dernière les salariés électriciens et gaziers à se joindre au mouvement.

Le président Sarkozy a demandé la semaine dernière au gouvernement de "réformer sans tarder" les régimes spéciaux de retraite, parmi lesquels ceux des IEG et des cheminots, tandis que Xavier Bertrand a entamé mercredi une concertation à ce sujet.

Les régimes spéciaux de retraite bénéficient à plus de 500.000 actifs et 1,1 million de retraités, des cheminots de la SNCF aux salariés d'EDF-GDF en passant par les clercs de notaire, les parlementaires et les marins.

(©AFP / 24 septembre 2007 20h50)

Ajouter un commentaire