info CE (août 2007)

CGT CNAV 37

 

CE : INFORMATIONS

 

Rappel des faits

 

Début juillet, la liste d’union (CFDT/CGC/CFTC) et FO & SNFOCOS ont distribué une information concernant les nouveaux gestionnaires du CE.

Notre syndicat tenait à revenir sur certains faits présentés de façon tendancieuse. Si la CGT s ‘est bien rendue à l’intersyndicale du 20 juin 2007, elle l’a fait sans illusion sur la place que pouvaient lui laisser les autres  organisations dans la gestion.En effet, un possible accord ne pouvait intervenir qu’après discussion et résorption des problèmes liés à des orientations syndicales très différentes.Accord difficilement envisageable à 3 jours de la séance plénière d’installation du CE.

 Un RDV manqué

 Oui, nous avons mis en doute la sincérité des nouveaux élus lors de cette rencontre. Doute confirmé lors de la séance plénière ou nous avons proposé la tenue d’une nouvelle intersyndicale en septembre pour se laisser le temps d’envisager sereinement la possibilité d’une gestion commune de toutes les organisations.

Proposition rejetée d’un revers de main par l’alliance des autres syndicats. Lors de cette séance de mise en place du CE, la CGT, première organisation en nombre d’élus (5 au CE) a présenté deux candidats aux postes de secrétaire et de trésorier. L’addition des voix des élus de la liste d’union et de FO ne put nous permettre d’accéder à ces postes.Une nouvelle équipe de gestion a donc été élue.    

 Déni de démocratie  

 Concernant les commissions, cinq ont été mises en place.

A notre grand étonnement, en dehors des 3 commissions obligatoires (Economique, Formation & égalité professionnelle) ; la nouvelle équipe ne s’est pas prononcée sur le maintien et la composition des anciennes commissions (Enfance, Culturelle, Loisirs, Action sociale, Patrimoine, Agences régionales d’IDF).

Une prochaine réunion plénière devrait compléter ce premier dispositif.

 Pour notre part, nous revendiquons que les commissions soient maintenues et composées de 11 membres désignés à la proportionnelle, comme ce fût le cas lors des mandats précédents.

 Objectifs immédiats… 

Après avoir, une fois de plus, dénoncé la gestion CGT, une situation financière difficile, la nouvelle équipe a déclaré vouloir agir pour la modernisation du CE, le financement, par la direction, d’un audit organisationnel et financier. 

 Rappelons que le bilan validé par l’expert comptable indiquait pour l’année 2006 un déficit de 22449 €, soit 0,3 % des ressources du CE.

 Quant à la modernisation des services, la CGT n’a pas attendu les nouveaux gestionnaires pour s’y atteler :

Le site internet du CE existe depuis 2003. Dès sa création, nous avons négocié avec la CNAV pour qu’il soit accessible à partir des postes de travail de tous les agents.

Au mépris de l’ensemble des salariés, la direction a fait traîner le dossier et  n’a débloqué la situation qu’à compter de février 2007.

Pour ce qui est de l’audit organisationnel et financier , nous avons souligné en séance plénière que la mission exploratoire diligentée par les élus durant le dernier mandat a permis une évolution déterminante de l’organisation interne du CE.    

 QUID de la neutralité      

On ne peut s’empêcher de constater la différence de traitement entre la nouvelle et l’ancienne équipe du CE : La direction réfléchissant à une éventuelle prise en charge  de la partie organisationnelle et structurelle de l’audit.

 Premières réalisations 

La décision d’augmenter les bons scolaires de 13%, même appréciée des parents dans un contexte économique difficile, n’a aucun caractère innovant et nous apparaît plus comme une mesure poudre aux yeux.   

Par contre  , interdire l’accès des médiathèques aux extérieurs nous semble particulièrement mesquin.

En IDF comme à Tours, une minorité de personnes disposait de cette possibilité.

Débuter un mandat par ce type de mesures ne grandit pas l’image de l’équipe qui l’a décidé.

 Engagements  

Bien des critiques et beaucoup de promesses ont été formulées durant la campagne des élections. Désormais aux manettes les nouveaux gestionnaires sont attendus sur leurs engagements que ce soit sur le maintien des activités et la mise en place de nouvelles.

Beaucoup d’économies avaient pu être réalisées par les gestionnaires CGT sur les frais de fonctionnement.

A dotation équivalente, l’instauration du chèque vacance nous paraît toujours aussi improbable à financer sur la durée, sans toucher aux activités.

Programme et budget 2007  

En IDF comme à Tours, la fin de l’année 2007 ne devrait pas être marquée par de profonds bouleversements.

En effet, l’équipe sortante CGT, s’appuyant sur le budget conçu par ses soins, a programmé nombre d’activités et d’animations dans tous les domaines (enfance, loisir, culturel, action sociale) jusqu’en décembre 2007.

C’est à l’aune du budget 2008 et de sa mise en œuvre que vous serez à même de juger de l’écart entre les promesses et leurs réalisations au bénéfice de tous.

 La CGT, toujours présente 

Pour la CGT, le comité d’entreprise demeure une entité sociale porteuse de valeurs, un lieu créateur de lien social et de solidarité.

Désormais absente de sa gestion directe, notre organisation n’en restera pas moins vigilante quant à son devenir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×