la sécu en greve le 20

Sécu-Compte rendu RPN Salaires du 12 Novembre

 

Dès le début de la réunion, le directeur de l’UCANSS de façon arbitraire a changé le périmètre de la négociation de cette RPN.

 

Pour lui, cette séance se tient conformément à l’accord de méthode de 2004 sur la politique salariale, qui prévoit notamment une réunion lors du 4ème trimestre pour négocier les augmentations de salaire de l’année suivante.

Dans un second temps cette réunion se tient aussi pour répondre à la demande des organisations syndicales sur l’ouverture de négociations pour l’augmentation générale des salaires en 2007.

--

Propositions de l’employeur pour 2008 :

 

Au regard de la cible de l’accord de méthode :

·         1,2% d’augmentation de la valeur du point au 1er mars 2008

·         ouverture d’une négociation sur un outil qui permette de reconnaître la performance pour l’ensemble des salariés des organismes sur le même principe que celui existant pour les agents de direction et la prime de résultat pour les cadres à partir du niveau 8.

 

Pour l’employeur, il s’agit bien de trouver les éléments pour reconnaître la performance des salariés (individuelle et collective par service pour les niveaux de 1 à 7).

 

Pour 2007, l’employeur conformément à sa position de cet été propose l’attribution d’une prime pour reconnaître la productivité et les performances de l’institution.

 

Les agents de direction, les praticiens conseils, les niveaux 8 et plus sont exclus de cette prime

 

La prime s’élèverait à un montant net  de 150 euros (183 bruts) , elle concernerait 149 000 salariés ce qui représenterait  un total de 27 millions d’euros.

 

L’UCANSS voudrait donc mettre en place, la prime de résultat pour l’ensemble des salariés ce que nous avons refusé lors de la négociation sur la classification en 2004. Ce système renforcerait l’individualisation des rémunérations et accentuerait la pression sur la productivité que connaissent déjà de nombreux salariés.

 

Face à cette véritable provocation de l’employeur qui ne répond en rien à l’attente des salariés en matière d’augmentation du pouvoir d’achat, l’ensemble des organisations a réagi de façon véhémente aux propositions de l’employeur.

 

Seule la fédération CFDT a tenu des propos beaucoup plus édulcorés voire dangereux en regrettant que la prime proposée par l’employeur soit  soumise à cotisation !

 

FO a demandé pourquoi ne pas accorder 1% d’augmentation de la valeur du point au 1/08/07 puisque le coût serait identique : 27 millions d’euros.  

 

Réponse de l’UCANSS : après arbitrage au sein du collège employeur et contact avec l’Etat, la décision a été une prime.

 

La CGT  a demandé de suspension de séance pour tenir une intersyndicale à l’issue de laquelle nous avons fait une déclaration commune à laquelle la CFDT a refusé de ce joindre.

La CFDT a donc  réaffirme qu’au-delà des insuffisances des propositions de l’employeur, ils estiment qu’ils sont dans une vraie négociation, qu’ils iront au ministère avec les autres signataires de la pétition le 21/11 mais qu’ils entendent bien   continuer début décembre la négociation à partir des propositions de l’Ucanss.

 

 Une prochaine RPN « salaires » est fixée le 6 décembre 2007 à 10H.

La CGT propose que les syndicats mettent en débat dès aujourd’hui une action ce jour là :

-          pour une véritable négociation salariale,

-          pour l’augmentation de la valeur du point pour l’ensemble du personnel.

 

 

La Déclaration

 

CGT - CFTC  - FO - CFE/CGC

UFICT/CGT – SNFOCOS – SNPDOS CFDT SNADEOS CFTC – SNPDOSS CGC

 

Les fédérations et organisations syndicales de cadres déclarent :

 

  

. la demande des salariés en matière de pouvoir d’achat est l’augmentation de la valeur du point pour l’ensemble du personnel,

 

. Nous sommes pour l’arrêt de négociations qui ne correspondent pas aux revendications des salariés.

 

. Nous exigeons une négociation sur l’augmentation de la valeur du point en 2007 pour tous.

 

 

  

Paris, le 12 novembre 2007

 

 

 

Ajouter un commentaire