Résultats élections dp et ce 2007

CGT CNAV 37

 

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

 Le 31 mai, vous avez très largement renouvelé votre confiance aux candidates et candidats que présentait la CGT aux élections DP et CE.

Ainsi sur les DP, dans un scrutin marqué par une participation en hausse (75% de votants sur Tours, le meilleur taux de la Cnav), la CGT a recueilli près de 40% des voix dans le collège employés et 45% dans le collège cadres.

Dans le collège employés, la CGT obtient 3 élus sur 6 et un élu sur deux dans le collège cadres.

 

Tous collèges confondus, notre syndicat recueille les suffrages de près de 200 employés et cadres (196 exactement), soit près de 42% de l’ensemble des suffrages exprimés.

Les élus CGT employés(titulaires et suppléants) : Sonia HERNANDEZ (pensions), Brigitte MORICE (pensions), Francine MOUS (pensions), Anne Marie ROSSILLI (rachats), Patricia LACOURTE (courriers), Isabelle MIGNON (pensions)

 

 

Les élus CGT cadres (titulaire et suppléant) : Tony ROSSILLI (assit. Technique)  Marie Françoise TOUZERIE (pensions).

Les élections Comité d’Entreprise ont également confirmé dans le collège employés, la place de première organisation de la CGT, tant sur Tours que nationalement.

 

 Ainsi la CGT obtient , dans le collège employés, 165 voix et 47,5% sur Tours et 790 voix et 48,73% sur l’ensemble de la Cnav.

Dans le collège cadres, sur l’ensemble de la Cnav, la CGT obtient 229 voix et plus de 33%.

Sur le site de Tours, nos candidats recueillent 46 voix et 36,85%.

Elu Tours CGT : Michel BAUDIN

La CGT obtient donc 5 élus (4 employés et un cadre), l’Union CFDT-CFTC-CGC 4 élus et Force ouvrière 2 élus.

 

Nous avons proposé la tenue d’une intersyndicale aux autres organisations pour explorer les possibilités d’une gestion commune comme nous l’avions annoncé lors de la campagne électorale.

 

 

 

La séance plénière de mise en place de la future équipe gestionnaire devant se tenir le 25 juin, nous avons proposé la tenue de l’inter syndicale pour le 7 juin. Cela nous semblait donner à chacun un délai raisonnable pour discuter dans ses instances de décision les conditions d’un possible accord.

Malheureusement, ni la CFDT pour la liste d’union, ni Force ouvrière n’ont accepté cette date et nous ont proposé au plus tôt une rencontre pour le 20 ou 21 juin, soit 4 ou 5 jours avant la séance plénière…Cela en dit long sur leur volonté de trouver un accord de gestion commune.

En clair, si d'ici le 25 juin, les syndicats CFDT,CFTC, CGC, et FO se mettent d'accord pour se partager les postes de responsabilités au CE ainsi que sur un programme d'action commun tel qu'annoncé dans leurs propagandes durant la campagne; les élus CGT se retrouveraient, de fait, exclus de la gestion car nous ne pourrions cautionner des orientations contraire aux valeurs de solidarité que nous avons toujours portées

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×